Skip to content Skip to footer

Elevage clandestin, une quinzaine de chiens saisis

Élevage clandestin : une quinzaine de chiens saisis au profit d'Action Protection Animale.

C’est encore et toujours une affaire de profit qui aura porté préjudice aux animaux exploités…

Deux spitz, un Bully, un Staff et une dizaine de Bouledogues Français ont été saisis et confiés à Action Protection Animale après la découverte d’un élevage clandestin dans l’Oise.

Non seulement le mis en cause n’était pas déclaré, mais en plus les animaux étaient détenus dans des conditions sources de souffrance pour eux.

Encagés pour certains, en box sans aucun confort ni hygiène pour d’autres, les animaux, extrêmement craintifs pour la plupart, devront être portés pour rejoindre les véhicules les emmenant vers leur nouvelle vie tant ils s’applatissent au sol au contact de l’homme.

Bakary et Boma, le bully et le staff, ont eu les oreilles littéralement charcutées par un amateur si bien que leur pavillon était quasi à vif.

Leurs griffes sont démesurées et Boma souffre quant à lui de multiples plaies et cicatrices sur l’ensemble du corps.

Bien que le mis en cause indique de pas « entraîner » les chiens, un tapis de course et un perchoir destiné mordant seront découverts sur place.

Défigurés par une coupe barbare de leurs oreilles, leur regard ne trompe pourtant pas quant à leur réel caractère. Tous les deux sont d’une gentillesse et d’une affection sans équivoque.

Boma devra probablement subir une ablation d’une partie de la queue suite à une nécrose liée à des plaies non soignées.

Tout ce petit monde a été pris en charge par l’association APA et bénéficie de tous les soins dont ils ont besoin.

Placé en garde à vue, le mis en cause qui est pourtant connu pour des faits ayant conduits à une interdiction de détenir des chiens de catégorie 1, a bénéficié d’un classement sans suite malgré la plainte deposée et les infractions relevées.

Il a néanmoins cédé les chiens à Action Protection Animale lors de sa garde à vue.

Tous peuvent donc être proposés à l’adoption à l’exception des chiots non sevrés et de leur mère.

Si Boma et Bakary sont toujours avec nous, les autres chiens ont été accueillis par nos refuges partenaires du CIPAM à Buchelay et des Amis des Bêtes à Aix-les-Bains que nous vous invitons à contacter si vous souhaitez les accueillir.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES