Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Pinky est sauvée sur la commune de Rosny-sous-Bois : sa maigreur est telle qu’il est difficile de reconnaître qu’il s’agit d’une cane corso.

Le quotidien de Pinky n’était que violence et enfermement. Quand elle n’était pas encagée en extérieur, elle était détenue attachée à des poids dans une caisse en intérieur.

L’idée d’imaginer la douleur vécue est insoutenable : un collier torquatus tiré de manière constante vers le bas par des poids de plusieurs kilos !

Le constat vétérinaire est clair : « sa colonne vertébrale est déformée en une notable lordose dorso-lombaire ». Autrement dit, une exagération de la courbure du bas du dos liée à ses conditions de vie qui l’ont handicapées !

Des années de souffrance constante pour cette chienne qui n’a pas demandé à être mise entre les mains de ce bourreau et n’être qu’un souffre douleur.

Les traces de violences et d’enfermement sont évidentes sur son comportement.

Pendant plusieurs jours, il nous sera quasiment impossible de l’approcher. Pinky est terrifiée, elle a des réactions offensives tant ses peurs et ses douleurs physiques prennent le dessus. Mais quelques jours plus tard, Pinky commence à s’apaiser. Quelle victoire pour notre protégée !

Une longue convalescence attend Pinky, ne serait-ce qu’au niveau physique pour soigner et apaiser les douleurs de son dos. Le simple fait de se tenir debout lui est douloureux.

Évidemment, comme si les conditions de torture de sa détention n’étaient pas suffisantes, ses mamelles évoquent des antécédents de reproduction.

Pinky est aujourd’hui protégée et se remet des maux de son passé. Nous regarderons toujours avec admiration nos protégés qui se battent pour leur avenir.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES

Reportage vidéo, intervention-saisie de 35 chiens de chasse détenus dans des conditions scandaleuses
Grigny (91) : Une trentaine d'animaux maltraités saisis chez un couple de…
Prison ferme pour l’homme qui a battu et défenestré Ruby, une jeune staff.
Il avait violemment passé à tabac Ruby, une jeune staff qu’il avait…
Maine et Loire : il quitte son domicile laissant une vingtaine d’animaux livrés à eux-même.
Encore un cas d'abandon qui est venu grossir les rangs des animaux…