Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Essonne : Un récidiviste jugé pour avoir poignardé son chiot à 10 reprises.

L’animal a pu être sauvé de justesse et confié à Action Protection Animale.

C’est un nouveau drame qui s’est joué cette semaine sur la commune d’Egly.

Alors qu’il avait déjà été condamné pour acte de cruauté et qu’il était frappé d’une interdiction de détenir un animal, un récidiviste a été interpellé à son domicile pour avoir violemment battu et poignardé son jeune chien qu’il s’était procuré en violation de sa condamnation judiciaire.

C’est le voisinage, inquiet après avoir entendu l’animal hurler de douleur durant de longues minutes, qui a fait appel à la gendarmerie.

Rapidement sur les lieux , l’équipage découvre une véritable scène d’horreur.

L’intérieur de l’habitation est maculé de sang et le chien un staff de 13 mois prénommé Cooper, gît en grande souffrance et terrorisé dans l’habitation.

L’auteur des faits est interpellé et placé en garde à vue tandis que le chien, toujours vivant, est conduit en urgence chez le vétérinaire où il sera hospitalisé pour recevoir les soins nécessaires.

L’enquête démontrera que l’homme avait déjà été condamné pour actes de cruauté sur son précédent chien et qu’il avait l’interdiction d’en détenir un nouveau.

Cela ne l’a pas empêché de réitérer ses agissements sur une nouvelle victime, en allant encore plus loin dans la cruauté.

Jugé en comparution immédiate hier soir pour acte de cruauté, détention d’un chien de catégorie et violation d’une décision judiciaire, il a écopé de 9 mois de prison ferme avec aménagement de peine.

Une sanction qui paraît finalement bien mince face aux sevices infligés et à la récidive.

Lors de l’audience, l’homme a expliqué que son domicile était maculé de sang car après avoir frappé le chiot si fort qu’il s’est fait mal aux poings, et lui avoir asséné plusieurs coups de couteau, Cooper a tenté par tout moyens de lui échapper en courant dans l’appartement… 

Confié par jugement à Action Protection Animale qui prendra en charge ses frais vétérinaires, Cooper a été transféré en refuge afin de poursuivre les soins dont il a encore besoin.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES

Le Blanc-Mesnil : ils laissaient leur chien mourir de faim sous leurs yeux !
Ce sont des passants, alertés par la maigreur extrême du chien qui…
Bow a vécu un terrible calvaire
À seulement 3 ans, il n'a connu que la violence, la solitude,…
Le Vésinet (78) : une oie sauvage gravement blessée secourue par Action Protection Animale.
L'inertie des pouvoirs publics a parfois des conséquences dramatiques. Cette oie sauvage…