Skip to content Skip to footer

Servon (77) : utilisé comme système d’alarme, Micky vivait enfermé dans une entreprise depuis des années.

Servon (77) : utilisé comme système d'alarme, Micky vivait enfermé dans une entreprise depuis des années. Il a été secouru grâce au signalement de l'un d'entre vous.

Une vie d’exploitation et de misère. Voilà comme on pourrait décrire ce qu’a enduré Micky des années durant.

Totalement objetisé, chosifié, il était réduit à l’état d’un outil qui sert un but précis au mépris total de ses plus élémentaires besoins physiologiques.

Micky évoluait totalement seul dans une pièce close de laquelle il ne sortait pas. Le sol, ravagé par des mois d’excréments et d’urines ramassés de temps à autre puis jetées par la fenêtre témoigne de ces ignobles conditions de vie et du mépris qui lui était témoigné.

Les mouches avaient envahi cet espace insalubre qui lui servait de prison. Chaque jour, des ouvriers, prestataires et autres personnes de la société passaient devant lui. Mais personne ne s’est jamais manifesté pour lui venir en aide.

Jusqu’à ce week end où un riverain, choqué de découvrir son sort, nous envoie une vidéo.

Deux jours plus tard, Micky sera saisi à l’aide de notre enquêtrice et de la police, et confié à Action Protection Animale.

Il servait de chien de garde pourtant, ses conditions de vie l’ont brisées aussi bien physiquement que psychologiquement.

Micky est terrorisé et aboit par peur. Parce que du contact humain, il ne connait que le pire. Il fuit toute interaction et s’il pouvait disparaître, il le ferait.

Le sortir de ses 4 murs n’a pas été simple et à l’extérieur, Micky est totalement perdu et apeuré.

Conduit chez le vétérinaire, c’est sans surprise que ce dernier constatera les dégâts causés par sa captivité.

Absence de muscle, malformations, griffes démesurées, infections… son passé marque son corps.

Hospitalisé, Micky a pu bénéficier de tout le soutien et l’affection de notre enquêtrice qui a su lui montrer qu’il quittait le pire pour découvrir le meilleur et que tous les humains n’étaient pas des monstres.

Micky a rejoint hier notre pension qui poursuit ses soins. Nous espérons désormais de tout coeur pouvoir lui faire découvrir ce que l’homme a de meilleur.

Action Protection Animale a bien entendu déposé plainte.

Merci de nous permettre de les aider.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES