Skip to content Skip to footer

Saint Malo : 150 chiens et chats entassés dans un camion saisis ce matin. Leur détentrice est en garde à vue.

Saint Malo : 150 chiens et chats entassés dans un camion saisis ce matin. Leur détentrice est en garde à vue.

C’est une affaire assez inhabituelle autant par la gravité des faits que par le nombre d’animaux présents qui mobilise les associations de protection animale, la Police Nationale, et les services vétérinaires depuis hier soir.

Une femme d’une quarantaine d’année de nationalité anglaise accompagnée de sa fille de 8 ans a été interpellée hier soir après que des riverains d’un quartier de St Jouan des Guerets (Île et vilaine) aient appelé la police suite à des cris d’animaux émanant d’un poids lourd stationné sur la commune.

Sur place, les équipes du commissariat de Saint Malo compétents sur le secteur découvrent avec horreur plus de 130 chats et une vingtaine de chiens entassés dans des cages dans le camion poids lourds.

Les animaux gisaient dans leurs excréments et ne disposaient ni d’eau ni de nourriture. Tous sont en très mauvais état, squelettiques, manifestement malades. Certains n’ont pas survécu et les morts partagaient les cages des vivants.

La mise en cause est alors interpellée et le camion contenant les animaux conduit au commissariat où ils seront abreuvés et nourris.

Placée en garde à vue, cette dernière, qui semble souffrir d’un syndrome de Noé, a expliqué parcourir l’Europe et arriver de Grèce. Se voyant comme une amoureuse des animaux, elle a indiqué ramasser les chiens et chats qu’elle trouvait sur la route afin de les « sauver ». Elle vivait elle-même dans le véhicule avec sa fille atteinte d’autisme.

Depuis hier soir, les associations sont mobilisées afin de trouver des solutions d’accueil pour l’intégralité des animaux qui ont été saisis, chose rendue difficile non seulement en raison de leur nombre et de leur état de santé précaire, mais également car leur détentrice n’a respecté aucune règle sanitaire en faisant traverser aux animaux de nombreux pays européens, ce qui implique pour ces derniers une quarantaine obligatoire.

Finalement, ce matin, les chiens ont été pris en charge par le refuge de St Malo.

Quant aux chats, ils ont été répartis entre des associations locales, la SPA qui a pris en charge une quarantaine de chats (répartis dans les refuges de Quimper, Vitré et Ivré L’évèque), et l’association Action Protection Animale qui s’en est vu confier 74 (répartis dans les refuges d’Aix les Bains, d’Annecy, Chambéry, et le refuge du Dauphiné), faute de solution d’accueil locales pour l’intégralité des animaux.

Tous vont avoir besoin de soins importants.

La fille de la mise en cause a quant à elle été placée par les services sociaux.

Relâchée ce matin, la mise en cause sera renvoyée ultérieurement devant le tribunal correctionnel suite à la plainte déposée par l’association Action Protection Animale.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES

Des nouvelles de Gordo, 3 mois après son sauvetage
Brûlé vif, Gordo avait vécu un calvaire qui nous avait tous profondément…
Villejuif : maltraités et privés de soins, 3 chiens et un chat secourus.
Leur état physique et psychologique ne laisse pas de place au doute…