Skip to content Skip to footer

Saint-Denis : utilisés uniquement pour la chasse puis remisés dans leurs excréments lorsqu’ils ne servaient pas, 3 chiens ont été saisis au profit d’Action Protection Animale.

Saint-Denis : utilisés uniquement pour la chasse puis remisés dans leurs excréments lorsqu’ils ne servaient pas, 3 chiens ont été saisis au profit d’Action Protection Animale.

C’est une intervention dont on a plus l’habitude en province et pourtant, même en ville , les chiens utilisés pour la chasse ont la vie dure.

De l’extérieur déjà, l’odeur ne laisse aucune place au doute.
Derrière une porte destinée à obstruer les fenêtres, des bouts de truffes pointent timidement, puis ; comprenant qu’ils ont des visiteurs ; 3 petites têtes apparaissent.

Vu leur joie, ils ne devaient pas avoir souvent de visite. Et l’état ignoble du sol le confirmera… Au moins un mois d’excréments (probablement plus) accumulés s’y entassent.
L’odeur est insoutenable. Le détenteur des chiens s’est contenté de balancer de temps en temps un peu de paille par-dessus les immondices qui ont macérés.

Au milieu de cette scène de chaos, 2 setter et 1 drathaar se demandent ce qui se passe avant de rapidement faire la fête à ces inconnus. Il nous est facile d’imaginer le désespoir d’un quotidien de solitude, prisonniers entre quatre murs pour des animaux ayant tant besoin d’exercice et de contact.

Leurs griffes sont si longues qu’elles se retournent et pénètrent dans leurs coussinets blessés et infectés (car au contact permanent des déjections).

L’homme explique tranquillement que les trois chiens ne servent qu’à la chasse, et que quand ils ne servent pas, ils sont stockés dans ce local…
Manifestation banalisée de l’objetisation des animaux à qui on attribue une utilité. Réduits au rang d’outil, ils sont traités comme tel, au détriment total de leurs besoins les plus élémentaires.

Tous les trois ont été saisis au profit d’Action Protection Animale qui a déposé plainte. Ils vont enfin découvrir la vie de famille, bien loin du rôle d’outil qui leur était attribué.

Les interventions ne s’arrêtent jamais et malgré le manque de place, nous faisons tout ce que nous pouvons pour continuer à secourir ceux qui en ont besoin.

Merci de nous permettre d’agir.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES

Des nouvelles de Gordo, 3 mois après son sauvetage
Brûlé vif, Gordo avait vécu un calvaire qui nous avait tous profondément…
Villejuif : maltraités et privés de soins, 3 chiens et un chat secourus.
Leur état physique et psychologique ne laisse pas de place au doute…