Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Napoléon a eu de la chance. Cette année, il n’a pas passé Noël prisonnier de la carcasse de voiture qui lui servait de maison.

Son histoire, c’est celle de milliers de chiens comme lui, utilisés pour une fonction précise, et considérés comme un accessoire, permettant uniquement des euros de plus sur la fiche de paie.

Napoléon est un chien de securité détenu par un agent peu scrupuleux.

Et à seulement 3 ans, il vivait enfermé et attaché dans le coffre d’une petite voiture à Domont (95).

Jours et nuits, étés comme hivers, subissant la chaleur aussi bien que le froid, sans eau (pour éviter qu’il fasse pipi…) ni nourriture.

Finalement il était traité avec encore moins d’égard que la tenue d’agent de sécurité de son détenteur.

Ce sont des riverains, alertés par les gémissements émanant du coffre du véhicule qui ont alerté la gendarmerie.

À leur arrivée, les gendarmes ont démonté la plage arrière et trouvé ce chien recroquevillé à l’arrière qui ne comprenait pas ce qui se passait.

Reconnaissant, la surprise de Napoléon s’est vite muée en joie, et après avoir avidement remercié les gendarmes, il a pu profiter de quelques friandises et d’un tour en voiture direction la Gendarmerie de Domont (95) où il a été saisi et confié à Action Protection Animale. 

En 3 ans, c’est la deuxième fois que son détenteur est contrôlé par la gendarmerie. Il y a 2 ans, Napoléon vivait enfermé dans le noir complet d’un box de sous sol lorsqu’il ne travaillait pas. L’agent de sécurité avait alors écopé d’une leçon de morale et d’une mise en garde.

2 ans plus tard, c’est dans un coffre qu’est retrouvé « stocké » Napoléon.

Mais désormais tout ça est loin derrière lui. Ce magnifique chien de 3 ans se montre adorable et sais témoigner toute son affection. Il ne s’entend par contre pas avec les autres animaux.

Accueilli par notre partenaire, le refuge « Amis des bêtes » à Aix-les-Bains, Napoléon attend une famille d’accueil dans le cadre de la procédure intentée par Action Protection Animale contre son détenteur, qui sera jugé en septembre 2021.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES

Interdiction de la vente des chiens et chats en animalerie : de qui se moque t’on?
Les asso se réjouissaient de cette tant attendue interdiction. ENFIN ils n'étaient…
Trinity, violemment battue, est aujourd’hui en sécurité
Violemment battue, ses hurlements ont alerté les riverains. Trinity est sauvée. Une…