Skip to content Skip to footer

Interdiction de la vente des chiens et chats en animalerie : de qui se moque t’on?

Interdiction de la vente des chiens et chats en animalerie : de qui se moque t’on?

Les asso se réjouissaient de cette tant attendue interdiction. ENFIN ils n’étaient plus considérés comme des marchandises et même s’il fallait attendre janvier 2024 pour une application, même si les autres animaux étaient toujours moins considérés, c’était toujours ça de pris.

Pourtant, depuis ce début d’année, nous recevons des signalements sur des animaleries qui continuent la vente et d’autres qui évoluent vers la vente en ligne…

Alors on a creusé… et découvert qu’on se foutait bien de nous. Non seulement les animaleries ont le droit de faire de la vente d’animaux en ligne (alors que nous avons bien les conséquences de ces ventes) mais en plus de ça, pour leur permettre de « s’adapter »(on parle quand même d’une loi datant de 2021!!!) , le gouvernement a décrété que l’année 2024 serait une « année de transition » durant laquelle les animaleries pourraient continuer à vendre EN MAGASIN, le temps de s’adapter à la vente EN LIGNE ! figurez vous qu’AUCUNE sanction n’est prévue en cas d’infraction !

Non mais franchement de qui se moque t’on!

On voit désormais des animaleries qui isolent les chiens et chats toujours en vente dans un local interdit au public (nous avons reçu des signalements de chiots détenus dans des sous sols rue de la pompe dans le 16eme, ou des pièces fermées pour petland à Créteil, qui (tenez vous prêts) a placé un écran DANS la boutique et diffuse les images des animaux enfermés ! Le consommateur n’a plus qu’à les commander et c’est légal

C’est tout simplement scandaleux. Nous nous réjouissions de cette mesure pour, comme toujours, se rendre compte derrière qu’absolument rien n’est fait pour le bien être animal.

On sait pertinemment que la vente en ligne (et à fortiori la vente tout court) d’êtres vivants est dramatique, et là, le gouvernement encourage carrément les animaleries à se transformer en « le bon coin » des animaux.

Ce gouvernement s’est fait de la comm positive autour de la protection animale pour, en off, tuer complètement l’esprit de la loi, dans le dos des assos.

Et comme toujours, ce sont encore les animaux qui vont en payer le prix !

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES