Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Côte d’Or : une dizaine de chats secourus par Action Protection Animale

Leur détentrice, psychologiquement instable, accumulait les animaux dans des conditions particulièrement sordides.

C’est à la faveur de son hospitalisation que le calvaire des animaux a été mis à jour par l’association des chats libres du Dijonais, qui avait été missionnée par la mairie pour nourrir les animaux durant l’hospitalisation de leur détentrice. En effet, le fils de la détentrice, pourtant initialement chargé de les nourrir, ne passait jeter des croquettes qu’une fois par semaine…

Choquée par les conditions et l’état sanitaire des animaux, l’association des chats libres nous demandera de l’aide pour leur porter secours.

C’est dans ce contexte que notre équipe d’intervention est intervenue afin de procéder à la prise en charge de ces misérables rescapés.

Très amaigris, malades, déshydratés, la dizaine de chats évoluaient dans un environnement d’une saleté rarement vue. Sol, murs, plafond… Pas un centimètre n’est épargné par les excréments. L’odeur y est insoutenable.

Tous n’ont malheureusement pas survécus à ces conditions de vie déplorables.

Sur place, un jeune chat très amaigri n’aura pas la chance de connaître une vie meilleure. Il sera retrouvé mort au milieu du sol de la cuisine, dans ses excréments.

La dizaine de survivants à été pris en charge par nos soins et transférés dans un de nos refuges partenaires où ils bénéficient des soins dont ils ont cruellement besoin avant d’être proposés à l’adoption.

NOTRE ACTUALITÉ

LES DERNIERS REPORTAGES

Le Blanc-Mesnil : ils laissaient leur chien mourir de faim sous leurs yeux !
Ce sont des passants, alertés par la maigreur extrême du chien qui…
Bow a vécu un terrible calvaire
À seulement 3 ans, il n'a connu que la violence, la solitude,…
Le Vésinet (78) : une oie sauvage gravement blessée secourue par Action Protection Animale.
L'inertie des pouvoirs publics a parfois des conséquences dramatiques. Cette oie sauvage…